Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

La situation politique en Ukraine : quelles perspectives ?

par Bogdan Mytrowytch

publié dans Politique

 

L’opposition démocratique en Ukraine existe… lorsqu’on évoque l’opposition, on a en tête le « Bloc de l’opposition » qui est constitué essentiellement des anciens du parti des régions. En effet, ce sont des personnes qui appartenaient à la plupart au régime précédent, celui de Victor Yanoukovitch, qui qui a été chassé par la révolution de l’Euromaidan en 2014.

C’est pour cela que j’utilise le vocable « démocratique » pour bien le distinguer « des ex » du parti des régions. On peut le dire, c’est une opposition morcelée pour le moment. On distingue les partis suivants comme le Parti Radical d’ Oleh lyachko, le Biout de Ioulia Timochenko, Samopomitch de Andrei Sadovyj. Ces partis sont représentés au parlement ukrainien que l’on appelle la Verkhovna Rada. Il constitue à mon sens ce que l’on nomme « l’opposition démocratique ». Il y a en formation deux partis celui de Mikeil Saakachvili, et celui de Mustafa Naem, mais qui pour le moment ne sont pas encore représentés au parlement…

Le problème avec les partis de l’opposition démocratique, c’est qu’ils sont aussi contestés par la société civile en Ukraine. De même, au niveau des medias, la quasi-totalité est aux main des oligarques. Le média 3STV de Savik Shuster qui était vraiment indépendant, a disparu depuis le début de l’année. Certes, la société civile en Ukraine est puissante, mais dans l’échiquier politique ukrainien actuel elle est quasiment absente, ce qui démontre un cloisonnement entre cette société et le monde politique ukrainien.

Les réformes tant réclamées pour la démocratisation de la société sont appliquées d’une façon très lentes, la cause en est la main- mise des groupes oligarchiques sur les différentes institutions du pays, freinent « de quatre fers » toute tentative de réformes. Malgré des efforts au niveau de la santé, de la justice, de l’éducation, tant au niveau du domaine économique et social… la vie quotidienne des ukrainiens est toujours là-même, c’est-à-dire miséreuse avec son lot de corruptions dans toutes les strates de la société, et ceci non seulement au grand désespoir des ukrainiens, mais aussi des occidentaux. D’ailleurs récemment, le FMI s’est plaint officiellement, que les réformes n’avancent pas assez vite en Ukraine.

A l’extérieur, le voisin russe compte les points. Il faut signaler que le parti pro-russe du « Bloc de l’Opposition » à des élus dans les différentes régions de l’est de l’Ukraine, et notamment, dans les régions frontalières de Marioupil, de Kharkiv, Donetsk et d’Odessa… toutes ces villes qui devaient être incluses dans le projet de la « La nouvelle Russie »… projet, qui heureusement, s’est soldé par un échec pour Vladimir Poutine. Celui-ci compte maintenant sur « la guerre hybride », et le pourrissement de la situation politique intérieure pour empêcher l’Ukraine de rejoindre la grande famille européenne.
Que faire dans ces conditions- là, attendre patiemment qu’une nouvelle génération de politique viennent aux manettes du pouvoir ?… alors que la situation de l’Ukraine est préoccupante tant au niveau interne qu’externe, c’est le dilemme, qui se pose pour société ukrainienne actuelle…

Le président Porochenko élu pour 5 ans à partir de mai 2014 va-t-il se représenter… alors que d’après les sondages ukrainiens, il est crédité de 8% pour cent de voix, et Ioulia Timochenlo, une des opposante la plus véhémente, ne dépasse pas les 15% !

Donc d’un côté, on a un pouvoir qui englué dans sa dépendance oligarchique, et de l’autre, une opposition démocratique qui est divisée. Pour ainsi dire une situation politique interne qui est bloquée. Que fera la société civile pour débloquer cette situation …?

Un nouveau Maidan serait vraiment là contre-productif, l’espoir réside dans la combativité de la société civile pour faire évoluer les choses, et dans le fait, qu’avec la levée des visas vers l’Union Européenne, le régime sera acculé à faire des réformes indispensables pour pouvoir devenir un pays européen digne de ce nom.

Voir les commentaires

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50 60 70 80 90 100 > >>