Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Une situation préoccupante

par Bogdan Mytrowytch

Les élections viennent d’avoir lieu, il y a dix jours, le 25 octobre, autour de 3000 nouveaux élus devraient sortir de ces élections locales. Le taux définitif de participation est de 46% pour toute l’Ukraine, on a observé des tentatives de fraudes plus nombreuses en Ukraine centrale et de l’Est que en Ukraine de l’Ouest, mais dans l’ensemble les élections se sont bien déroulées en Ukraine, d’après les observateurs internationaux… Le deuxième tour pour élire des maires de villes est prévu pour le 15 novembre. En ce qui concerne les villes du Donbass dans les élections n’ont pas eu lieu, il est prévu de faire à cette même date… Les villes de Kyiv et de Lviv sont quasiment sûres d’avoir des maires de la coalition gouvernementale, à savoir Vitalyj Klytchko pour Kyiv et Andrij Sadovij pour Lviv, qui a eu un attentat à son domicile mais personne n’a été blessé. La deuxième ville du pays, Karkhiv a fait élire au premier tour un ex-régional Henadij Kernes, à Odessa c’est le représentant des ex-régionaux qui est en tête, suivi par un candidat soutenu par Saakaschvili. Malheureusement, les résultats définitifs des élections n’ont pas été encore proclamées à l’heure où j’écris, et la grande inconnue, c’est de savoir si des élections auront lieu dans les villes du Donbass tel que Mariupil et Krasnoarmisk le 15 novembre.

Le 5 novembre à Kyiv, il y a eu une rencontre entre le représentant de l’Union Européenne Jan Tominski et le gouvernement ukrainien pour que les ukrainiens puissent voyager sans visa vers les pays européen. Cette règle était assortie de la condition suivante, à savoir que la corruption dans la société ukrainienne serait éliminée…ce qui est loin d’être le cas. De plus, l’Union Européenne et les USA demandent une profonde réforme de la justice, gangrenée par la corruption, on dit que le procureur général de l’état Chokin est corrompu… Il est donc probable, que cet accord sur le voyage sans visa ne verra pas jour aujourd’hui.

Un autre fait troublant est arrivé récemment, c’est l’arrestation de Henadij Korban, un homme à la solde de l’oligarque Victor Kolomoysky, qui s’est présenté aux élections municipales sous le parti UKROP. Victor Kolomysky est un oligarque, qui a eu des problèmes avec le président Porochenko car il avait envahi des bâtiments officiels de Kyiv avec sa milice privée. Suite à cela, Petro Porochenko l’a démit de son poste de gouverneur. Korban, effectivement à une réputation de mafieux, mais pourquoi, son arrestation s’est faite seulement après le premier tour des élections du 25 octobre… Le candidat Boris Filatov de UKROP se trouve en tête à Dnipropetrovsk dans la course à la mairie, par rapport aux autres candidats, il a devancé Olessandre Vilkun le candidat du parti des anciens du parti des régions, qui s’appelle aujourd’hui le Bloc de l’Opposition, alors que c’était un fief traditionnel du parti des régions. En fait, à travers cette arrestation c’est Kolomoysky, qui est visé, serait il devenu une menace si grande pour le régime de Kyiv ? Le président Petro Porochenko, qui a réuni le lundi deux novembre les représentants des partis de la coalition se dit résolument prêt à combattre la corruption. Néanmoins, certains de ces représentants notamment le BIOUT (Ioulia Timochenko) et Samopomitch (Andrij Lanovij) attendent des résultats concret de sa part, qui tardent, c’est le moins que l’on puisse dire à venir. Les deux partis au niveau internes questionnent leur place au sein dans la coalition gouvernementale, vis à vis de leur adhérent, en attentes des résultats concrets contre la corruption de la part du président. Il est vrai que la situation sociale est préoccupante, le salaire des ukrainiens a diminué de 18 %.depuis l’indépendance de l’Ukraine, on assiste à une paupérisation de la population due à la corruption, qui résulte de la mains-mise des fonctionnaires de l’état sur tous les aspects de la vie sociale, et économique, et dont le haut de cette verticale de ce pouvoir est occupé par les oligarques. Une « désorgarlirasation » est indispensable pour l’Ukraine, si elle veut rejoindre l’Europe.

Il est d’ailleurs une autre attitude bizarre , celle du parti « Le Front Populaire » de Arsenyi Yatseniuk, un des principaux parti en place avec le Bloc Porochenko. En effet, ce parti ne s’est pas présenté à ces élections locales prétextant, que sa présence risquait de gêner les autres partis de la coalition…alors que la vrai raison dit –on dans la population, c’est en fait, la peur de se ramasser un résultat minable, qui aurait terni l’image déjà écorché du premier ministre, suite aux différentes hausses de taxes communales, ainsi que celui du prix du gaz des contribuables… qui sont d’ailleurs contestées par tous les autres partis de la coalition gouvernementale. Au niveau des estimations électorales, c’est le Bloc Porochenko qui est en premier, le deuxième Samopomitch de Lanovyj, troisième le Bloc de l’Opposition de Vilkun, Ukrop de Kolomoysky, BIOUT de Ioulia Timochenko, et le parti radical de Oleh Liachko

Tout ceci pour dire que le président Petro Porochenko devra faire preuve d’une réelle détermination pour que l’Ukraine puisse devenir un état européen digne de ce nom, et vaincre cette épreuve sociale, interne au pays car rien n’est non plus réglé avec la Russie, mais qui constitue une autre épreuve, externe cette fois-là…

Voir les commentaires