Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

La citoyenneté ukrainienne de Saakaschvili

par Bogdan Mytrowytch

publié dans Politique

 

Il se passe des choses étonnantes pendant cette période estivale en Ukraine. En effet, des pratiques que l’on croyait révolues avec le départ de V.Yanoukovitch, perdurent toujours. Mikeil Saakachvili, qui se trouvait en visite aux Etats-Unis, a appris à ses dépens le 27 juillet, sa déchéance de la nationalité ukrainienne, par la décision du président de la république ukrainienne Petro Porochenko. Rappelons pour l’histoire, que c’est dans le cadre de la lutte anti-corruption le 30 mai 2015, que le président Petro Porochenko, avait nommé Mikeil Saakachvili, gouverneur d’Odessa, et par la même occasion, lui a donné la nationalité ukrainienne comme pour une dizaine d’autres personnes venant de Géorgie, de Lituanie, d’Estonie et des Etats-Unis..

Il faut signaler que quelques jours avant cette décision de déchéance, le président Porochenko a été en Géorgie en visite officielle le 18 juillet. Il a rencontré le premier ministre géorgien Eidzina Ivanischvili, qui lui a réitéré lors de la visite, la demande d’extradition faite pour l’ex-président Saakachvili deux années auparavant. En effet, le régime géorgien avec le président et premier ministre actuels sont hostiles à l’ancien président géorgien. Il ne faut pas oublier que Mikeil Saakashvili, lorsqu’il était président de la Géorgie a éradiqué avec succès la corruption en Géorgie.

En effet, l’actuel pouvoir en Géorgie, l’accuse de détournements de fonds, et d’assassinat lors de sa présidence. Mikeil Saakaschvili quand à lui, juge que l’actuel premier ministre géorgien Bidzina Ivanischvili, est un oligarque à la solde de Moscou, et qu’il serait le principal actionnaire de Gazprom en Géorgie… Le président ukrainien a préféré de ne pas extrader Saakaschvili, mais a saisi l’occasion que celui-ci effectuait une visite aux USA, pour lui enlever la nationalité ukrainienne, afin de le rendre ainsi apatride… et ainsi, de se débarrasser de « ce problème épineux » qui empoisonnait les relations avec la Géorgie actuelle. Ce pays est un allié potentiel dans la lutte contre la Russie. Il aspire aussi devenir membre de l’Union Européenne comme l’Ukraine…

La déchéance de la nationalité ukrainienne de Mikeil Saakachvili, a provoqué une réaction indignée des dirigeants de l’opposition, tels que Ioulia Timochenko du Biout, de Mustafa Naem et de Sehrij Letchenko de « Demalliance », d’André Sadovij « de Samopomitch », de Konstantin Hrytsenko de la « Position Citoyenne ». De même, Vitali Klytchko maire actuel de Kiyv, qui pourtant fait partie de l’actuelle majorité. L’ancien premier président de l’Ukraine .Léonid Kravtchuk a demandé à son « collègue », d’annuler la décision de la déchéance de nationalité ukrainienne envers Mikeil Saakachvili.

Dans la presse beaucoup de commentateurs, des journalistes, critiquent cette décision. Le site internet » Ukrainska Pravda » à exceptionnellement, dans une déclaration collective commune de la rédaction, dénoncé cet acte qui est complétement arbitraire. (Rappelons, que ce site ukrainien d’information fut fondé par Guorgui Hongadze en l’an 2000, tué sous le régime de Koutchma pendant la même année, c’était un journaliste indépendant qui défiait le pouvoir des oligarques.) « Le président Porochenko a les mêmes méthodes, que son prédécesseur Victor Yanoukovitch » peut-on lire dans la déclaration. Beaucoup de journaux et de médias ont critiqué cette décision du président de l’Ukraine.

Ce qui est surprenant c’est qu’il fut un temps ou Mikeil et Petro été des amis. Ils se sont connus sur les bancs de l’Université lorsqu’ils étaient étudiants. Donc ce sont des personnes qui se connaissent de longues dates.

Ce qui n’a pas dû plaire au président de l’Ukraine, c’est la lutte que Mikeil Saakachvili, menait implacablement contre la corruption, et qui mettaient en cause des personnes qui lui sont proches. Que ce soit pendant son mandat de gouverneur d’Odessa, (dont il a démissionné l’année dernière, s’estimant ne pas être soutenu par l’actuel pouvoir) ensuite, comme représentant du mouvement d’opposition « le mouvement de forces nouvelles ».

Il animait aussi à la télévision de Lviv « ZIK », une émission hebdomadaire, qui s’appelait « l’Autre Ukraine ». Il invitait beaucoup de personnes critiques vis à vis du pouvoir, et qui ne pouvait pas s’exprimer dans les sites d’informations tenus par les oligarques. Toute cette activité pour rendre l’Ukraine moins corrompue, lui a valu l’hostilité du pouvoir actuel.

Mikeil Saakaschvili, n’a pas l’intention de se laisser faire, il compte retourner en Ukraine pour défendre son droit de rester citoyen ukrainien devant les tribunaux. Jugeant « ainsi la décision du président Porochenko arbitraire et illégal », lors d’une conférence vidéo faite depuis les Etats-Unis, et retransmise devant un parterre de journalistes il y a quelques jours réunis dans une salle à Kyiv. En le faisant, l’ancien président de la Géorgie, risque d’être extrader dans son pays d’origine, la Géorgie. En effet, c’est ce qu’ont déclaré les autorités ukrainiennes. Donc on risque de s’acheminer vers une épreuve de force…

En prenant cette décision à l’encontre de Mikeil Saakashvili, le président Petro Porochenko risque de voir sa position fragilisée au niveau extérieur, notamment avec les états de l’Union Européenne et des USA. De même, en Ukraine, il risque de devenir encore plus impopulaire… Nombre de citoyens interrogés dans différentes villes d’Ukraine par les médias, désapprouvent ce qui vient de se passer avec l’ancien président de Géorgie.

Voir les commentaires

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50 60 70 80 90 100 > >>