Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Réflexions sur le référendum

par Bogdan Mytrowytch

En ce moment on voit l’Ecosse et la Catalogne demandant le droit à l’indépendance, ils voient leur avenir dans un cadre européen, comme je l’ai souligné dans un précédent article « Non au fédéralisme poutinien et pour l’Europe des peuples » je trouve leur demande à l’indépendance totalement légitime.

En effet, au moment où des grands blocs où se forment comme l’UE, des peuples s’affirment...A première vue cela peut paraître contradictoire, en fait, ce n’est pas du tout contradictoire… c’est complémentaire ! ! !

Une remarque, là aussi un organisme comme l’OSCE doit, et devra jouer son rôle dans l’avenir proche en envoyant ses observateurs…j’espère qu’il le fera pour légitimer l’aspiration démocratique des habitants de l’Ecosse et de la Catalogne. Les états concernés, à savoir respectivement la Grande-Bretagne et l’Espagne doivent respecter le droit à l’autodétermination de ces peuples.

Certains vont dire mais de quoi il se mêle et au nom de qui ?

A cela une réponse directe, en tant que citoyen européen dont je suis fier, tous ces sujets m’interpellent. Grâce à ce formidable instrument qui est internet, on peut s’exprimer, on a plus besoin « d’être le représentant de »… pour pouvoir le faire ! ! ! (Voir l’article « de l’Euromaidan au Forum d’opinion »).

De même, en ce qui concerne la Crimée et le Donbass on a vu des soit -disant référendums à la mode Poutinienne, « des référendums » qui en fait n’en sont pas avec « des petits hommes verts » omniprésents… plus des soi-disant observateurs des partis politiques de l’ extrême droite ou de l’extrême-gauche…Poutine n’a même pas eu le courage à travers ses hommes de paille d’ inviter les représentants de l’ OSCE, qui se sont fait refouler plusieurs fois lorsque ceux-ci tentèrent d’aller en Crimée ! ! !

Au mépris des règles internationales, ce dirigeant débarqué de la « guerre froide » se permet au début du vingt et unième siècle de violer la souveraineté et l’intégrité des états comme l’Ukraine et la Géorgie, rien ne semble l’arrêter. La comparaison avec ce que faisait Hitler avec l’Autriche et la Tchécoslovaquie en 1938 est troublante. L’ONU comme la SDN se relève impuissante…Certes, il y a « une trêve » en Ukraine mais pour combien de temps ?

On constate à travers ces exemples, deux poids et deux mesures, l’Union Européenne et la Russie de Poutine. Il est grand temps que la Russie se mette au diapason des pays européens, « plus jamais ça » disait- on à propos de la deuxième guerre mondiale. Il faut l’espérer avec nos amis russes, que la Russie deviendra vraiment européenne, et qu’elle vivra harmonieusement en paix avec ses voisins.

Voir les commentaires